CHAN 2020 : Me Augustin Senghor félicite le Cameroun !

Dans une période particulièrement difficile marquée notamment par la pandémie du coronavirus, c’est un défi de taille qu’est entrain de relever le Cameroun. Le championnat d’Afrique des Nations qui se déroule actuellement au pays des lions indomptables montre qu’à l’instar des instances européennes de football, en Afrique aussi, il est possible de faire face aux aléas en mettant en place une organisation efficace pour le bon déroulement de nos compétitions sportives. Candidat à la présidence de la CAF, Me Augustin Senghor n’a pas manqué de saluer les efforts consentis par le peuple camerounais pour la réussite d’un des événements phares du calendrier sportif continental.

« Je dirai simplement qu’à mon avis, cela fait déjà un beau réconfort de voir que le football reprend en Afrique à travers le premier grand tournoi organisé au Cameroun. C’est l’occasion pour moi de féliciter les autorités camerounaises sportives comme politiques et aussi le peuple camerounais qui est entrain de réussir son pari. C’est vraie que la pandémie est encore présente mais quand même avec la mise en place d’un bon dispositif sanitaire et une animation interessante au niveau des stades et la qualité des matches qui se sont joués, je pense que l’on peut dire que ce CHAN est réussi. Il faut juste terminer en beauté avec les demi-finales et bien entendu la finale ».

Le candidat a également promis de maintenir le CHAN une fois élu et d’apporter des améliorations significatives au format actuel. C’est à travers nos compétions continentales que l’on peut valoriser notre football : « En ce qui concerne l’intérêt du CHAN, je dirai que c’est une compétition qui est pensée pour permettre au football local de nos pays de se mettre en valeur et surtout aux joueurs qui évoluent sur le contient africain de se mettre en valeur. Donc sous cet angle, il est important de le maintenir mais je suis d’avis qu’il est bon de réfléchir à son format dans l’avenir, voir comment en faire un mixte avec pourquoi pas la CAN U-23 qui se joue tous les quatre ans, ce qui est insuffisant pour cette catégorie d’âge. Pourquoi pas réfléchir à la possibilité de l’ouvrir à tous les U-23 qui jouent en Afrique, pas forcément comme on l’applique maintenant avec des joueurs qui jouent uniquement dans leurs propres pays mais aussi l’ouvrir aussi à d’autres qui jouent dans d’autres championnats sur le continent; permettre aussi à ces joueurs d’avoir la chance de porter le maillot national. Cela permettrait de mieux valoriser cette compétition et permettre à cette catégorie charnière entre les U-20 et les U-23 qui n’ont qu’une seule compétition tous les quatre ans, la CAN U-23 et les jeux olympiques de davantage s’exprimer pleinement. Je pense que c’est vers cela que nous devrions aller. Si j’étais appelé à diriger la CAF je ferai cette proposition très vite pour que l’on réforme cela. Cela permettra de voir comment l’agencer avec la CAN pour que cela soit les deux compétitions phares qui vont attirer le public et les annonceurs. »  

« Pour un football africain plus uni, plus performant et plus attractif » n’est pas seulement qu’un simple slogan de campagne. C’est la vision de Me Senghor, celle-là qui consiste à bâtir une institution forte, crédible et attrayante.

vous pourriez aussi aimer
AR EN FR PT