Présidence CAF : Fatma Samoura se prononce

Secrétaire générale de la FIFA, Fatma Diouf Samoura s’est prononcée sur l’élection prochaine du président de la CAF. Dans une interview accordée à la journaliste Mame Fatou Ndoye et relayée par le quotidien sportif sénégalais Record, Mme Samoura nie toute implication de la FIFA dans le processus électoral et se refuse de prendre partie.

L’article de Marca paru ces derniers jours a beaucoup fait parlé. Le quotidien espagnol faisait part d’une ingérance gênante de la Fédération internationale de Football et de son président Gianni Infantino qui pourrait fortement influencer le choix du prochain président de la CAF. Mme Samoura a tenu a apporter des éclaircissements à ce sujet et rejette en bloc toute implication de l’institution internationale du football. L’ancienne coordonatrice humanitaire à l’ONU a toutefois réaffirmé les propos tenus par le directeur chargé des programmes du développement du football de la FIFA Veron Mosensgo-Emba. Ce dernier avait déclaré que « la FIFA ne vote pas, mais il ne faudrait pas oublier que les fédérations sont des copropriétaires de la FIFA. Chacun a un « bout » de la FIFA qui lui appartient. Étant leur maison, la FIFA ne peut pas aussi rester sans regarder ce qui se passe. C’est normal. La FIFA ne vote pas mais elle n’est pas désintéressée »

Et même si son compatriote Me Augustin Senghor fait partie des quatre candidats retenus, Fatma Samoura clame son impartialité. Elle n’a de penchant pour personne car le choix incombe selon elle aux africains et eux seulement. « Je connais très bien Augustin Senghor, assez bien Ahmed Yahya, et moins bien Patrice Motsepe et Jacques Anouma. Le meilleur candidat est celui qu’auront choisi les 54 fédérations africaines membres de la CAF, selon leurs critères », a-t-elle fait savoir. Avant de conclure : « Que le meilleur gagne ».

vous pourriez aussi aimer
AR EN FR PT